LA SÉRIE ES

Le bac ES est un bac équilibré avec de l'économie, de l'histoire, de la géographie, des maths... Une série pour approfondir la compréhension du monde contemporain.

Présentation de la formation

Vous êtes curieux de comprendre comment fonctionne notre monde :

quels sont les grands bouleversements historiques et géopolitiques du 20ème siècle ?

Quelles sont les lois qui régissent l’économie mondiale ou comment s’organise la vie sociale et publique ?

La filière « ES » caractérisée par sa pluridisciplinarité vous permettra d’accéder à ce degré de culture et de connaissances.

Pour ne pas vous perdre entre les théories totalitaires, libérales, keynésienne, vous devrez posséder aussi un goût certain pour les concepts abstraits ou les chiffres.

Les matières

Français

Classe de première des séries générales Les grandes finalités de l’enseignement de français sont, en continuité avec la classe de seconde : la constitution d’une culture littéraire et artistique (fondée notamment sur des repères historiques), le développement d’une conscience esthétique, la formation du jugement et de l’esprit critique. Les quatre objets d’étude croisent une approche historique et une approche générique de la littérature : ainsi, le programme couvre les quatre genres majeurs – roman, théâtre, poésie, littérature d’idée – et l’ensemble de l’histoire de la littérature française, du Moyen Âge à la période contemporaine.

Histoire - Géographie

Classe de première des séries générales Des questions indispensables à la compréhension de l'histoire du monde au XXe siècle constituent la trame de l’enseignement d’histoire. Sont abordées les questions relatives à la croissance économique, à la mondialisation, aux mutations des sociétés, aux guerres, aux totalitarismes, à la colonisation et à la décolonisation, à la République. L’enseignement de géographie, centré sur la France et l’Europe, s’attache aux dynamiques de développement des territoires dans le contexte de la mondialisation.

Classe terminale des séries ES et L En histoire, le premier thème est consacré à une réflexion sur la discipline, montrant ce qui différencie l’histoire d’autres rapports des sociétés au passé, le rapport patrimonial et le rapport mémoriel en mettant en évidence la démarche critique de l’historien et ses outils. Trois thèmes suivants ont été choisis de façon à ce que soient abordés des sujets essentiels à la compréhension du monde actuel : - Idéologies, opinions et croyances en Europe et aux États-Unis de la fin du XIXe siècle à nos jours - Puissances et tensions dans le monde de la fin Première Guerre mondiale à nos jours - Les échelles de gouvernement dans le monde de la fin de la Seconde Guerre mondiale à nos jours Le programme de géographie approfondit l’analyse du processus de mondialisation déjà entreprise les années antérieure et l’articule avec d’autres grilles de lecture du monde (géo-économiques, géopolitiques, géo-environnementales et géo-culturelles). Les thèmes proposent des approches territoriales à différentes échelles, de la ville aux grandes aires continentales pour prendre en compte la complexité et les évolutions d’une planète mondialisée. Dans les deux disciplines, réflexion et démarches proposées doivent permettre une préparation à l’enseignement supérieur.

Langues vivantes

Cycle terminal des séries générales L’enseignement de langues vivantes prend appui sur le Cadre européen commun de référence pour les langues (CECRL) qui a permis de définir des paliers et les compétences correspondantes. Il vise à développer l’autonomie de l’élève dans la pratique de la langue et pour cela fait appel aux technologies du numérique. Les contextes d'usage de la langue étudiée s’appuient prioritairement sur quatre notions culturelles : Mythes et héros, Espaces et échanges, L’idée de progrès, Lieux et formes de pouvoir.

Mathématiques

Classe de première des séries ES et L Outre l’apport de nouvelles connaissances, l’enseignement de mathématiques vise le développement des compétences suivantes : mener des raisonnements ; mener une recherche de façon autonome ; avoir une attitude critique vis-à-vis des résultats obtenus. La partie « Analyse » dote les élèves d’outils mathématiques permettant de traiter des problèmes relevant de la modélisation. En « Statistiques et probabilités », l’étude et la comparaison de séries statistiques menées en classe de seconde se poursuivent avec la mise en place de nouveaux outils dans l’analyse de données. L’objectif est de faire réfléchir sur des données réelles, riches et variées. La formation en algorithmique commencée en seconde se poursuit.

Classe terminale de la série ES et spécialité de la série L Comme en classe de première, la partie « Analyse » dote les élèves d’outils mathématiques permettant de traiter des problèmes relevant de la modélisation. En « probabilités et statistique », le travail mené les années précédentes est approfondi. Afin de traiter les champs de problèmes associés aux données continues, on introduit les lois de probabilité à densité. La loi normale permet d’initier les élèves à la statistique inférentielle par la détermination d’un intervalle de confiance. L’enseignement de spécialité de la série ES prend appui sur la résolution de problèmes.

Sciences

Classe de première des séries ES et L L'enseignement de sciences est d'abord conçu pour faire acquérir aux élèves une culture scientifique, en abordant des questions de société telles que le développement durable, ou la santé, ou encore en portant un regard critique afin d'agir en citoyen responsable. Cet enseignement est organisé en trois parties : « Représentation visuelle », « Nourrir l'Humanité », thèmes communs aux sciences de la vie et de la Terre et aux sciences physiques, et un thème propre par discipline, « Féminin-Masculin » pour les sciences de la vie et de la Terre et « Le défi énergétique » pour les sciences physiques et chimiques.

Sciences économiques et sociales

Classe de première de la série ES L’enseignement de sciences économiques et sociales permet de s’approprier progressivement les concepts, méthodes et problématiques essentiels des trois sciences sociales : la science économique, la sociologie et la science politique. Les grandes questions que se posent les économistes, les groupes et réseaux sociaux ou l’action publique et la régulation sont quelques uns des grands thèmes abordés.

Classe terminale de la série ES La classe terminale comprend un enseignement spécifique de sciences économiques et sociales et un enseignement de spécialité au choix « économie approfondie » ou « sciences sociales et politiques ». Dans la continuité du programme de première, l’enseignement spécifique vise à parfaire les connaissances et compétences relevant des sciences économiques et sociales « économie » et « sociologie » et propose de croiser les regards des deux disciplines à travers deux thèmes définis. L’enseignement de spécialité « économie approfondie » permet d’approfondir les connaissances de l’analyse économique par l’étude d’enjeux contemporains correspondant aux mutations structurelles de l’économie mondiale. L’enseignement de spécialité « sciences sociales et politiques » permet de se familiariser avec les apports des sciences sociales et politiques à la réflexion critique sur l’évolution de la vie politique contemporaine en France et en Europe.